34 — Ouverture de la GraviBall Solar Cup

29 avril 2300  

Chères toutes et chers tous. Comment allez-vous aujourd’hui  ?

Il est 16 h, je me suis réveillée il y a peu. Mon petit déj à la bouche, j’attends que les autres quittent Morphée et me rejoignent à la cafet’ de l’hôtel. Nous avons débarqué hier au Spatioport de VenusCity. Par contre, quelle galère pour obtenir un cab qui nous ramène à l’hôtel ! Nous avons attendu plusieurs minutes, et la file encore longue derrière nous indiquait que ne devions pas être les seuls à arriver au dernier moment. 

L’hôtel est composé de vastes chambres ; par contre, il est assez éloigné du centre. Ce n’est pas bien grave, nous ne sommes pas ici pour dormir. Vive la GraviBall Solar Cup. 

Règle 0

Un match de gravité comporte 3 équipes  de 13 joueurs. Chaque match est divisé en 3 périodes de 30 minutes. Durant une période, aucun changement n’est toléré. 

Règle 1

Le terrain est de forme triangulaire dont chaque angle est une zone d’invasion. En début de partie, les zones d’invasion sont attribuées aux équipes par tirage au sort.

Règle 2

 L’équipe en possession  du ballon doit progresser jusqu’à atteindre une des zones adverses. On dit que l’équipe commet une invasion lorsque le ballon est en contact direct avec le sol de la zone d’invasion et les mains du joueur porteur du ballon.  

Règle 3

L’équipe qui commet une invasion reçoit un point. L’équipe qui est envahie perd un point. 

Règle 4

L’échelle de la gravité se définit comme suit : [0.3, 0.4, 0.5, 0.6, 0.7, 0.8, 0.9, 1.0, 2.0 ,3.0, 4.0, 5.0, 6.0, 7.0, 8.0]

Règle 5

Lors d’une invasion, la gravité de l’équipe envahie descend d’un cran sur l’échelle de la gravité. Celle de l’équipe envahissante augmente d’un cran sur l’échelle de la gravité. 

Règle 6

Le ballon est soumis à la même gravité que l’équipe qui a eu un contact avec lui.

Règle 7

Seul le porteur du ballon peut être plaqué/bloqué par les équipe adverses.

Hier, c’était la soirée d’ouverture de la GB-SC ou en clair : la fête. Elle était divisée en plusieurs parties : l’histoire de la géo-ingénierie de Vénus (qui a été terminée il y a peu) ; la présentation des 81 équipes et enfin la longue soirée musique et couleur. 

L’ouverture des festivités fut donnée par le Président du Gouvernement stellaire en compagnie de Nars Zestaeo , le premier gouverneur élu de Vénus. Il remercia la science qui, au terme de cinquante années, permit de transformer cette humble planète pour qu’elle devienne sa maison. Puis vint un holospectacle retraçant les avancées scientifiques qui furent nécessaires pour rendre ceci possible. 

Contrairement à Mars, une nouvelle technique avait dû être inventée, car bien que Vénus soit de la même taille que la Terre, son atmosphère était extrêmement dense. Les températures pouvaient y atteindre plusieurs centaines de degrés. Les AGM (algues génétiquement modifiées) qui avaient été éparpillées il y a cinquante ans ont dilué l’atmosphère, faisant descendre la température de 500 K à quelques K. Le revers de la médaille fut que les nuages étant dispersés, le soleil frappa de plein fouet. Les coupoles vénusiennes sont donc spécialement conçues pour assombrir un maximum. C’est aussi une des raisons pour lesquelles il est impossible de sortir dehors. Dehors, plus rien n’arrête les vents solaires. 

Devant nous, une AGM à l’échelle 1000 se multipliait et évoluait, ses dégagements se transformant en vapeur pour donner des nuages. Si les AGM n’étaient que de simple holo3D (mais de bonne facture), les nuages, eux, étaient réels. Ils les ont même fait pleuvoir en les arrêtant lorsqu’ils passaient au-dessus de la coupole. Enfin les premiers colons apparurent, une centaine de familles installées il y a dix ans. 

Pour l’instant, il n’y a pas une grande population sur Vénus. À peine quatre cents millions d’habitants, mais la GB-SC est une bonne publicité. Aujourd’hui, ici, nous sommes plus d’un milliard de visiteurs, mais combien de connectés  ? Les audiences doivent se compter en multi milliards. Rien qu’ici, les infrastructures ont été multipliées par deux pour pouvoir accueillir tout le monde. Si au départ il n’existait que cinq coupoles vénusiennes, maintenant, il y en plus de dix. Les autorités tablent sur la croissance de la population future pour la réutilisation de tous ces endroits qui seront abandonnés juste après la GB-SC. D’ailleurs, le mot du premier citoyen de la ville alla dans ce sens : « Bienvenue chez moi, faites comme chez vous et si vous voulez, vous pouvez rester. » 

Arriva la présentation des 81 équipes. Nous en avons profité pour mettre nos connecteurs à jour avec le paquet GB-SW qui nous donna accès à l’ensemble des données des joueurs depuis leur naissance jusqu’à aujourd’hui. Avec cela, nous avons chacun fait nos pronostics :

    • Cédric est à fond pour l’équipe les Jupi United. À la base, il aurait préféré supporter l’équipe de Ganymède United (l’équipe universitaire à laquelle il s’inscrira probablement), mais leur dernière saison fut pathétique. Les matchs étaient assez défensifs, chose qu’il n’aime pas. Alors que les Jupi envahissent beaucoup plus et en Graviball, seule l’attaque paie.
    • Grétory avait choisi de supporter les Green Borher. Quand nous travaillions dans les Anneaux de Saturne, lors des dernières qualifications, il s’était connecté plusieurs fois à leurs matchs. 
    • Yosméria supporte les Lunar United (of course).

Me concernant, j’espérais juste profiter de l’endroit, jusqu’à ce que j’aperçoive Nao défiler pour les couleurs des RedSix GC. C’est un ancien camarade de classe qui a suivi ses parents lorsqu’ils ont déménagé sur Terre. Nous nous entendions bien gamins, mais la vie, c’est la vie… Leurs cotations n’étaient pas terribles (et la sienne encore moins – son cloud disait que c’était sa première GB-SC), mais maintenant, ils ont une supporter en plus : moi.

Enfin le premier tirage des matchs : celui des 8es de finale. C’est là que j’ai demandé plus d’explication à mes amis. Voici le programme des quatre prochaines semaines :

  • Hier, c’était le tirage des 8es de finale.
  • Durant toute la semaine, de lundi à samedi, se joueront tous les matchs de 8e de finale. Nous aurons accès à tous. 
  • Le 5/5/2300 aura lieu le tirage au sort des quarts de finale parmi les finalistes des 8es.
  • Durant la semaine suivante auront lieu tous les quarts de finale. Nous y avons accès aussi. 
  • Le 12/5/2300 au soir, ce sera le tour des demi-finales et la semaine du 14/5 auront lieu les 3 matchs de demi-finale. Malheureusement, là, nous n’aurons pas d’accès direct (nos pass s’arrêtent aux quarts de finale) ; par contre, nous pourrons nous y connecter. Il y a plein d’endroits, de bars, de lounges, d’anti-g, où nous pourrons aller pour y assister. 
  • La grande finale aura lieu le 26 au soir avant la cérémonie de clôture. 
  • Malheureusement, les 8es de finale ne sont pas à l’avantage de Nao. Pour leurs premiers matchs, ils se confronteront à Nek Regis et à PhobosStars, deux bonnes équipes à ce que j’ai pu lire. 

Enfin, le reste de la nuit a fait la place à la fête. L’une des plus grandes fêtes auxquelles j’ai pu participer.

À plus pour d’autres nouvelles.

Screen Shot 2018-04-14 at 18.15.02
Les Huitièmes de finales composées de 27 matchs. Tous auront lieu cette semaine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s