16 — Population mondiale

15 octobre 2299

Chère toutes et cher tous, comment allez-vous aujourd’hui ? 

Ça y est, on est 150 milliards. Comme moi, vous avez probablement remarqué que le Newsfeed est en panique, il ne montre plus que les images de ce petit bout d’chou sortant de son bornbag, le 150 milliardième humain en vie. 

Elle s’appelle Tailee et elle se porte très bien. Les parents sont de Mercurian, des natifs qui travaillent dans le commerce d’échange (entreprise familiale). L’ouverture a eu lieu ce matin devant une foule de journalistes holorecordant la scène. 

L’obstétricien se situait d’un côté de la table, ciseaux crantés en main, pendant que les parents, de l’autre, se serraient l’un l’autre, émus. Posé sur la table, le bornbag, avec à l’intérieur Tailee à l’aube de sa vie. Quand tout le monde fut prêt (surtout les journalistes), l’obstétricien prit le bord avant, crocheta le bag et tira d’un coup sec, inondant le sol du liquide amniotique jusque-là enfermé. Puis la petite, branchée à un nombre incalculable de tuyaux chirurgicaux, glissa hors du paquet sous les larmes de sa mère et l’émotion du père. Le médecin coupa tout ce qui reliait l’enfant, une infirmière lui tendit une serviette. Il prit Tailee, la frotta avant de la remettre aux parents. 

Voilà les images qu’on peut voir depuis ce matin en se connectant au Newsfeed. D’autres infos tournaient en boucle comme la date d’empaquetage du fœtus, les choix génétiques que les parents avaient effectués, etc. Enfin bref, nous sommes officiellement 150 milliards. 

J’appris aussi que ces parents étaient de classe « C » (plus de quatre enfants) tout comme ceux de Yosméria (elle a quatre sœurs un peu plus âgées qu’elle, de dix semaines à un an). Cédric, idem, des frères et sœurs à foison. La famille adoptive de Grétory n’a pas attendu pour en avoir plusieurs. À y regarder de plus près, dans tout mon entourage, je suis la seule enfant unique. Mes parents ont choisi un autre moyen d’épanouissement : la classe « T », plus communément appelée « travailleurs ». C’est une caste ô combien minoritaire dans le système solaire ! Nous avons les mêmes droits, mes parents touchent les mêmes revenus de base, mais au lieu de consacrer tout leur temps aux voyages et à la découverte, au lieu de faire des périodes de cent jours ou moins, ils s’occupent non-stop de la ferme à oxygène, délaissant famille et découverte. 

En parlant des bornbags’s, saviez-vous que la communauté anti-bar la plus importante se situait sur Terre ? Il y en a un peu partout, mais ils sont plus d’un million sur notre planète bleue à refuser ce progrès de la médecine et à continuer d’accoucher dans la souffrance. Si au début, les sociologues pensaient que ce groupuscule s’amenuiserait de lui-même, force est de reconnaître qu’il y a comme un équilibre entre cette populace et le reste de l’humanité.

J’avoue avoir beaucoup de mal comprendre ces extrémistes. Comment peut-on refuser de voir grandir ses enfants pendant neuf mois ? Sans parler des nausées, envies, du changement de corps. Regardez des femmes enceintes, les pauvres sont difformes et méconnaissables. Sans parler des mois d’immobilité : impossible de trouver un travail, impossible de faire quoi que ce soit, et cela pour quelque chose qu’on ne peut pas voir. Pour un enfant, à la limite, mais imaginez ceux qui en veulent quatre ou cinq. Impossible pour eux de les produire avec seulement quelques dizaines de jours de séparation, ils sont obligés de planifier sur plusieurs années.

Alors qu’avec un Bornbag, il suffit de s’y connecter pour voir toutes les étapes allant de la division cellulaire à ses premiers mots. Moi, je suis sortie du bag en mode normal et mes enfants, ils sortiront de leurs bags aussi. 

À plus pour d’autres nouvelles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s