14 — Un job de croisière

30 septembre 2299 

Chères toutes et chers tous. Comment allez-vous aujourd’hui ? Nous venons de quitter Titan. Notre première semaine de travail commence. 

Saturne n’a pas de «  SaturnCity  » comme Jupiter à JupiterCity. Pour rappel, au début de la colonisation spatiale, ce système planétaire avait été écarté à cause de ses Anneaux. Impossible d’y construire une ville en apesanteur sans risque d’accident. Alors, l’humanité choisit Titan. TitanCity est typique des villes-espaces. Plusieurs dômes en orbites connectés les uns aux autres qui s’additionnent au fur et à mesure que la population croît. Actuellement, TitanCity compte deux milliards d’habitants répartis sur une vingtaine de dômes.

Ici, on vient surtout pour les croisières, Saturne est le coin paradisiaque du Système solaire. Des anneaux, des lunes à foison, des paysages magnifiques, tous les jeunes pacsés et unionisés s’offrent ce cliché. Moi-même, depuis longtemps, je me disais que je viendrais une fois mis de l’argent de côté. Pour finir, je vais y passer 70 jours, à travailler certes, mais dans un des meilleurs MSC qui existe, le Saturn-3.

Le Saturn-3, c’est « le  » vaisseau de croisière. Il vogue dans le système saturnien depuis plusieurs dizaines d’années. Ce vaisseau peut accueillir jusqu’à 400 000 passagers (et 20 000 d’équipage). Notre job sera de s’assurer que tous passent des moments extraordinaires. Une croisière classique commence sur TitanCity et se termine sur TitanCity sept jours plus tard, de l’autre côté de la géante gazeuse. Elle comporte plusieurs escales dans des villes pittoresques tout au long ainsi que des sorties dans les Anneaux.

Sur Titan par contre, il n’y a pas grand-chose à faire. Cette zone de l’espace a fait de la construction spatiale son principal business. C’est ici que tout est construit, du Saturn-3 au Elon-X, –B, etc. Nous avons été voir deux ou trois chantiers, mais quand vous en avez vu un…

Le Saturn 3 a largué les amarres il y a quelques heures. Hier, pendant que les touristes ravis d’une semaine de plaisir débarquaient du Saturn-3, nous, nous sommes allés nous présenter. Nous nous sommes enregistrés, avons updaté nos connecteurs et on nous a donné nos nouveaux uniformes. Pour moi, Grétory et Cèd, cela a été, mais pour Yosméria, il y a eu un problème d’accréditation. Son connecteur n’avait pas reçu les droits pour passer en mode travail. Heureusement, l’équipage (qui à mon avis a l’habitude) a trouvé une solution. Nous avons reçu les formations de base et puis on nous a laissés. Les touristes ayant tous débarqué et les nouveaux n’arrivant que demain, le bateau n’était réservé qu’à l’équipage. 

Nous avons rencontré Ben. Il est ici pour un mois encore (et c’est lui qui va nous expliquer beaucoup de choses). Il a grandi sur Terre, en Australie, et il compte étudier l’histoire. Cette croisière, c’est son quatrième aller-retour. Ses parents travaillent en tant qu’escadrilleurs à l’armée spatiale. Janis, elle, vient de Titan. Sa famille tient un comptoir de voyage. Beaucoup de voyageurs sont d’ailleurs passés par son entreprise pour réserver. Elle a promis de nous montrer plus que des chantiers.

Mon travail pour ce premier jour n’était pas si compliqué, je devais accompagner les passagers jusqu’au comptoir, les aider à mettre leurs connecteurs à jour et ensuite programmer le graviporte ainsi que le guide qui les conduit à leurs cabines. Je n’avais plus qu’à leur souhaiter un bon séjour et leur montrer la route avant de passer à un autre. Puis Grétory et moi, nous avons été chargés de vérifier le travail des cargobots sur ce genre de navire. C’est qu’il y en a des bouches à nourrir ! Nous nous assurions que les comptes étaient bons (compter des caisses de nourriture, quoi, les graines, les OGM’s, etc.). Eh oui, nous pratiquons toujours une vérification manuelle :-D. Cela nous a pris tout l’après-midi. Pendant ce temps, Yosméria et Cédric participaient à la préparation la salle des festivités. 

Pour la suite, voici comment se passera une semaine de croisière typique.

  • Premier jour, embarquement sur Titan (ce qu’on vient de faire). On accueille les voyageurs pour leur croisière.
  • Deux jours de voyage pour atteindre Rhéa, l’une des premières villes du Système saturnien. 
  • Puis nous atteignons Dionée pour une courte escale étoilée. 
  • Enfin, nous voguerons à travers les Anneaux de Saturne pour nous rapprocher le plus possible de la planète. Nous la contournerons et rejoindrons Mimas pour les sorties extravéhiculaires. 
  • Titan qui, elle, aura tourné autour de Saturne, sera à notre portée de l’autre côté.
  • Et on recommence.

Sept jours de voyage par croisière. Nous accomplirons donc une petite dizaine d’allers-retours sur nos deux mois de travail. 

Ce soir, nous participons à la première soirée du commandant et puis… ben nous verrons, mais je suis un peu fatiguée donc je ne resterai pas aussi tard qu’hier. Les garçons, eux, assumeront. Il est difficile de ne pas encore profiter du paysage. 

À plus pour d’autres nouvelles.