[8/10]La journée de tous les espoirs

Ce samedi était LE samedi. Il fallait que cela avance, car je trouvais que le projet mettait trop de temps: le premier février approchait à grand pas et je n’avais pas fait la moitié. Je savais que je n’aurais pas tout fini maintenant mais j’aurais voulu faire un peu plus.
Je décidais de faire une journée marche/photo et d’écumer Bruxelles à la recherche des monuments. La veille, j’avais pris ma décision, ce serait le centre (le pentagone) et la partie entre la chaussée de Waterloo et l’avenue Churchill. Et pour me donner du courage, si j’y arrivais, je prendrais congé vendredi prochain pour recommencer cela sur deux jours.

Vendredi soir, le chargeur de mon appareil photo était branché, celui de mon GSM aussi. Le bulletin météo était bon : Pas de nuage, pas de grêle, pas de flocons ; que du bleu et frais (très frais, trop frais voire froid en fait, mais bon, c’était janvier aussi…). J’avais tout préparé, repéré grâce à OSM les lieux. Je savais où j’allais commencer et où j’allais terminer. Il n’y avait plus qu’à dormir en attendant le lendemain comme un gamin attend les cadeaux du père Noël le 25 décembre.

Et puis mes yeux s’ouvrirent. Douché et habillé, j’avais vérifié deux fois mon sac à dos pour être sûr que je n’avais rien oublié. Mon casque sur la tête je pris le deuxième moyen de transport après mes pieds, le Villo, jusqu’à mon premier point de rendez-vous et là… que vois-je, un Paul. C’était vrai que je n’avais pas encore mangé. Bon les photos attendront bien 10 minutes. :-D. Surtout qu’ils avaient des mini-croissants et des mini-pains au chocolat… trop mignon.

Après le thé chaud, le vent froid, mais qu’importe, la première photo était prise. Puis la suivante, puis la suivante…

Midi sonnait, 3 heures 30 dehors à marcher. Mes jambes commençaient à picoter et mon estomac à râler, mais j’étais content, le centre était fini, complet. J’avais fait toutes les photos que je pouvais faire. La première partie de cette journée était remplie et j’avais perdu assez d’énergie pour me permettre un Manhattan burger surtout que cela tombait bien, c’était pile dans la zone de shooting de l’après-midi, aux alentours de Bruxelles-Midi.

Le ventre plein, je repris la marche. J’allais passer de l’avenue Louise à la chaussée de Waterloo près de la Gare du Midi, pour revenir dans les environs de Saint-Gilles et enfin terminer au quartier Brugmann (l’avenue Molière entre autres). Cela voulait dire passer d’une Mercedes Classe A à une TATA pour remonter dans une Porsche et enfin se dire: « Non, tout compte fait, je vais prendre la voiture la plus chère que vous avez.» Passer de quartier dit populaire (l’expression à la mode) à quartier Bobo pour finir « Bourgeois faisait voir du pays ».

4 h 10 de l’après-midi, dernière photo. Putain, que j’avais mal aux pieds. Huit heures de marche m’avaient lacéré les coussinets au cutter, mais qu’importe, le pari de la journée était réussi. Prendre congé vendredi prochain : done. Je connectai mon appareil à mon pc, lançai les scripts, dus faire quelques retouches manuelles et là… Bruxelles n’était toujours pas vide.

BruxellesPasVide.PNG
Les endroits qui restaient dans le centre de Bruxelles.

M’enfin, j’avais tout fait… Pt, elles me font chier ces maisons traditionnelles

Après analyse (et désespoir), je compris pourquoi. Il y avait tellement de points sur la carte au même endroit qu’il était impossible de tous les afficher. Donc le centre de Bruxelles n’était pas complètement vide et en particulier un quartier, celui de la Grand-Places et de ses maisons traditionnelles…

OsmAnd rassemblait les points d’une même rue en un même point et donc une photo prise, c’était plusieurs endroits supprimés dans l’application GSM.

Conclusion

La journée fut épuisante, la pression dans les cloques de mes orteils était tellement grandes que les transpercer envoyait le jus jusqu’à ma tête. Heureusement, j’avais toujours de bons reflexes:-D.

Concernant les points, malgré les 127 photos que j’avais prises, le centre résistait toujours. Je ne faisais qu’égrainer, à chaque passage une feuille de ce millefeuille de maisons traditionnelles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s