[4/10]Seconde sortie et … mouais.

25 décembre, le trou de la poche droite du pantalon de papy Noël a laissé tomber le GPS que j’avais demandé. Cool mais…

Il y a GPS et GPS

Je sortis tous près de chez moi et commençai à shooter les premiers bâtiments classés que je rencontrais. Après une dizaine, je rentrai chez moi, downloadai les images, les triai et… rien.
Un autre problème me tendit les bras alors que je ne voulais pas de câlin. Comment faire le lien entre la photo et Wikipédia ? Ce n’était pas possible. Non, car les données GPS de la photo n’étaient pas en raccord avec les données GPS de Wikipédia. Pour exemple, l’image suivante montrait où j’avais pris les photos et où étaient les données GPS de Wikipédia.

 

gpsproche.png
Le point noir représente l’endroit où j’ai pris les photos, les points bleus, les monuments à prendre en photo.

Il y avait un écart… Cela faisait con dans mes plans… Il me fallait un logiciel pour rapprocher les points photos des points shooting…

La quête fut de nouveau longue et douloureuse mais à chercher sans péril je n’aurais que des reproches. Je partis à la recherche d’un logiciel qui me permettrait de changer les coordonnées GPS de la photo (metadata EXIF) en fonction du fichier de point (le KML ou GPX) et là, mais zut, impossible. J’avais essayé :

  • GpsPrune : pas moyen de mettre les données à la main, pas de tutorial. Se base sur un tracé et non des points d’intérêt
  • GPSCorrelate : pas de KML, pas de GPX
  • Oqapy : pas compris. Je pense qu’il se se base sur le même concept que GpsPrune mais sans la visualisation des points
  • plein d’autres: …

J’avais cherché pendant un après-midi complet et rien. Pas moyen d’avoir un logiciel avec d’un côté les points GPS de Wikipédia et de l’autre les données GPS des photos et que je puisse dire simplement : cette photo-là, c’est ce point-là, celle-ci, c’est celui-là, etc.

Je ne pouvais pas continuer comme cela. Mourir eût été ma destinée. Je devais, dans le désordre :

  • Aller sur chaque page de chaque commune,
    • Passer en mode Edition
    • Sauvegarder les données dans un fichier sur mon pc
    • Télécharger le fichier KML de chaque commune
  • Pour chaque photo
    • Trouver le point le plus proche d’où la donnée a été prise et copier ses données avec l’outil en ligne de commande ExifTool.
  • Utiliser tous les scripts dégueulasses pour tout mettre à jour.
  • Uploader les images sur Wikipédia
  • Rouvrir chaque page de chaque commune
    • Passer chaque commune en mode Edit
    • Mettre à jour les tableaux.

Mon dieu, saint Python aidez-moi…

300 lignes de code plus tard

« La désespérance est l’ennemi ultime de l’ennui. » Je ne savais plus qui avait dit cela (sinon, c’est moi) et je n’étais pas sûr que cela voulait dire quelque chose (sinon, c’est pas moi), mais merde, je devais quand même réussir à automatiser le tout… simplement. Il me fallait du code, juste un peu de code. Quelques ko pas plus. De quoi tenir un mois ou deux…
Une dizaine d’heures de coding. Mes doigts ensanglantés avaient pondu ce qu’ils avaient pu. J’avais fini à une heure du mat, la lune était jaune, j’étais crevé mais j’avais ma dose (ici pour ceux qui veulent).

Ce que faisait le code, dans l’ordre :

  • Il trouvait toutes les images JPG d’un dossier (là où seront les photos)
  • Pour chaque page html (dans une liste)
    • Il téléchargeait le code wiki sur Wikipédia
    • Il Extrayait les données GPX de la balise Coordonnées
    • Pour chaque image
      • Il calculait pour tous les points la distance entre ce point et là où la photo avait été prise
      • Il prenait le point le plus proche
      • Il updatait la table wiki et sauvegardait le tout dans des fichiers séparés
      • Il Renammait les photos avec le nom et la rue (norme wikipédia…).
    • Il téléchargeait le fichier KML
    • Il transformait le fichier KML en GPX (pour mon GSM)
    • Il nettoyait le fichier GPX pour ne garder que les photos à faire (photo sans image).
    • Il faisait le café… (j’aurais préféré du thé, en fait).

Tout cela pour des photos…

Conclusion

Si je devais résumer le process complet qui allait être fait chaque jour :

  1. faire les photos (on en reparlera)
  2. importer les photos avec Shotwell (logiciel de gestion de photos)
  3. les enhancer et les exporter a 2400 px max en jpeg
  4. choisir les images
  5. updater les positions des photos avec GpsPrune
  6. lancer le script vu ci-haut
  7. importer les photos sur le site Commons Wiki
  8. upgrader les pages wikis.

Outre les photos prises, l’upload et le renommage des photos ne me prenaient qu’une ou deux heures, indépendamment du nombre de photos ; et cela, c’était cool. Vive l’informatique.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s